Les frères Mawem en finale des Jeux Olympiques

Les frères Mawem réalisent l’exploit et se qualifient tous les deux pour la finale des Jeux Olympiques de Tokyo ! Cependant, en difficulté, Bassa Mawem s’est blessé au biceps en difficulté…

BASSA VICTOIRE
Bassa Mawem établit le premier record olympique en 5’45” ! Photo : Daniel Gajda / IFSC

Les Jeux Olympiques ont débuté ce matin à 10h avec la vitesse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Bassa Mawem a répondu présent. Lors de son premier run, il explose le compteur en 5 secondes 45 à seulement un centième de son record personnel, établissant par la même occasion le premier record olympique. Les 2 autres spécialistes Rishat Khaibullin et Ludovico Fossali réalisent des erreurs sur leurs deux runs chacun et terminent donc respectivement 4ème et 13ème. Des erreurs qui ont permis à des non-spécialistes de sortir leur épingle du jeu à l’instar de Tomoa Narasaki qui termine 2ème avec un très beau temps de 5 secondes 94. Sachant qu’il ne pourrait pas battre Bassa Mawem, il a préféré s’économiser et ne réaliser qu’un seul run. Et le 3ème grimpeur le plus rapide du jour n’est autre que le deuxième français, Micka Mawem, qui après un premier essai très mauvais avec une zipette au départ, réalise le run de sa vie et bat son record personnel en passant pour la première fois en compétition sous les 6 secondes avec un temps de 5 secondes 95.

Qualifications vitesse

Ainsi, à la fin de la vitesse, Bassa Mawem a déjà assuré sa place en finale des Jeux Olympiques et Micka Mawem a réalisé la performance qu’il devait faire sur cette discipline pour espérer rejoindre son frère en finale. Cependant, ce dernier est un spécialiste du bloc et il doit viser au moins un top 5 dans cette discipline pour prendre sa qualification. Suite à ses mauvais résultats durant cette saison, tout le monde doutait sur sa capacité à battre les meilleurs grimpeurs au monde lors de cette échéance.

Et bien il a prouvé le contraire dès le premier bloc, en réalisant la seule dalle du circuit au deuxième essai. Une entrée parfaite sur un circuit très dur. Second bloc, personne ne l’a fait avant lui, seul Alex Megos a réalisé la zone, et il sort un essai futuriste en flashant le bloc dans un combat magique. Troisième bloc, une coordination dans son style, il ne réalise aucune erreur et flashe de nouveau ce passage. Enfin, il ne parvient à atteindre le top du dernier bloc mais ses 3 tops sont suffisants pour prendre la première place dans cette discipline devant le grand favori Tomoa Narasaki qui ne réalise que 2 blocs. Un circuit impressionnant donc pour le français qui, comme à son habitude, répond présent lors des très grandes occasions. Nous lui souhaitons par la même occasion un joyeux anniversaire, lui qui fête aujourd’hui ses 31 ans.

QUALIFICATIONS BLOC

A l’issue de ces 2 disciplines, Micka Mawem est premier du classement général devant Tomoa Narasaki et son frère Bassa Mawem. Le deuxième favori Adam Ondra est pour le moment 6ème avec une 18ème place en vitesse et une 3ème place en bloc.

En difficulté, Bassa Mawem s’est blessé au biceps en tout début de voie. Impossible de dire pour le moment la gravité et les conséquences de cette blessure. Nous vous donnerons des nouvelles dès que possible. Espérons que cela ne lui enlève pas sa finale olympique durement obtenue !

Pour en revenir à la compétition, Adam Ondra réalise un run convenable qui lui permet de prendre la 4ème place de cette discipline et de se qualifier donc en finale en 5ème position. Cependant, il n’est pas au niveau auquel tout le monde l’attendait. Le grimpeur qui domine ses qualifications c’est le français Micka Mawem. Après une 3ème place en vitesse, une victoire en bloc et une 11ème place en difficulté, il termine 1er des qualifications devant le japonais Tomoa Narasaki. Jakob Schubert sauve la mise en difficulté en étant le grimpeur à monter le plus haut. La grosse performance vient de l’américain Colin Duffy qui prend une 3ème place en qualification en terminant 6ème en vitesse, 5ème en bloc et 2ème en difficulté. La contre-performance vient de l’allemand Alex Megos qui ne se qualifie pas en finale en terminant 9ème. Enfin, le japonais Kai Harada termine 18ème.

RESULTATS DIFF
RESULTATS COMBINE

Demain rendez-vous à partir de 10h pour les femmes sur FranceTV avec deux chances françaises : Anouck Jaubert et Julia Chanourdie.