Simon Lorenzi s’offre un 8B+ et un 8C dans la même journée

Le grimpeur belge Simon Lorenzi a réalisé « La Force Tranquille » 8C et «  Never Ending Story » 8B+ dans la même journée à Magic Wood.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Simon Lorenzi (@simonlorenzi)

Après avoir réalisé la first ascent de « Big Island assis » ou « Soudain Seul » 8C+/9A en février 2021 à Fontainebleau et terminé 5ème de la coupe du monde d’Innsbruck en bloc il y a deux semaines, avec notamment l’un des plus beaux runs en compétitions de l’année, le grimpeur belge revient à la charge en réalisant sans doute l’une de ses plus belles journées de grimpe. Il revient avec nous sur cette dernière :

“La Force Tranquille” est un bloc mythique qui m’avait tapé dans l’œil grâce au vidéo que j’avais vu de Daniel et Nalle il y a déjà longtemps. Il y a 4 ans j’étais passé au pied et ça me semblait juste lunaire, je n’aurais même pas osé essayer. Cette année je suis revenu à Magic Wood bien plus fort qu’il y a 4 ans et dès le premier jour je suis allé essayer ce bloc. J’ai très vite fait toutes les sections à l’exception d’un mouvement. C’est en fait un long mouvement vers une petite fente où il faut être très précis. Le lendemain a également été consacré à essayer ce blocage de précision mais sans réussite. Le surlendemain je me reposais et j’en ai donc profité pour regarder les vidéos de Daniel et Nalle. La solution était la méthode de ce dernier. Lors de ma troisième séance je parviens donc à faire ce mouvement qui me posait problème. Ça restait très aléatoire et je ne l’ai passé qu’une fois en venant du bas mais je suis tombé peu après, dans le deuxième crux. La séance d’après il faisait chaud, je manquais de peau et j’étais fatigué donc j’en ai juste profité pour refaire la fin du bloc. Après une nuit pluvieuse le bloc était bien trempé et nous avons dû nous employer afin de sécher les prises clés. Malgré la pluie, les températures avaient chutés et les conditions étaient en soi bien meilleures, sauf pour la dalle de sortie . À l’échauffement je refais tous les mouvs facilement, je sens que ça va le faire. Trois essais plus tard je me retrouve au sommet dans la dalle mouillée, je n’ai plus droit à l’erreur ! Mes potes me jettent un sac à magnésie et je parviens à m’extirper de là en finissant avec mains et pieds trempés, super aventure !
La journée n’est pas finie et il se met à pleuvoir donc on se dirige du côté de “Never Ending Story ” 8B+, un bloc qui ne mouille jamais. J’avais fait une ou deux séance dedans il y a quatre ans et je connaissais donc les méthodes. Après quelques petits calages, il ne me faut que deux essais pour enchaîner cette ligne mythique ouverte par Chris Sharma il y a des années ! Je finis la journée par un retro-flash de “Nothing Changes”, un 8A que je n’avais pas réussi il y a 4 ans ! Quelle journée ! Après un jour de repos forcé à cause de la pluie je vais maintenant aller mettre mon nez dans “Power of Now”, un 8C dans un toit incroyable, en espérant pouvoir l’enchaîner avant de rentrer en Belgique !