Paige Claassen réalise la première répétition féminine de « Dreamcatcher » 9a

La grimpeuse américaine Paige Claassen s’offre la première répétition féminine de la ligne mythique « Dreamcatcher » en 9a et ajoute donc une 4ème voie dans le neuvième degré à son carnet de croix.

Paige Claassen "Dreamcatcher" 9a
Paige Claassen dans la célèbre rampe de plats de “Dreamcatcher” 9a ! Photo : Arjan de Kock

« Dreamcatcher » est une voie se situant à Squamish au Canada qui a été équipée par Sonnie Trotter et Chris Sharma. C’est d’ailleurs ce dernier qui réalise la première répétition le 23 septembre 2005. Cette ligne très déversante dans un grand mur de granite qui traverse sur une magnifique rampe de plats fuyants est considérée comme l’une des plus belles voies au monde. Elle prend une ampleur mondiale grâce à la première ascension du king dans Dosage Volume 4. Le canadien Sean McColl s’offre la deuxième répétition en 2009.

C’est aujourd’hui au tour de l’américaine Paige Claassen de s’offrir la première répétition féminine de « Dreamcatcher ». Après 7 ans de travail elle réalise son 4ème 9a après « Algorythm », « Kryptonite » et « Shadowboxing ». Voici son retour publié sur Instagram :

« J’ai essayé cette voie pour la première fois il y a 7 ans. À la fin de mon voyage d’un mois, j’arrivais à peine à faire chaque mouvement individuellement, et j’arrivais seulement à faire 2-3 mouvs à la suite au maximum. J’ai passé les 7 dernières années à devenir une grimpeuse différente – essayer de grimper plus vite, plus explosive, et avec plus de confiance. J’ai soulevé des poids, j’ai ouvert des traversées no foot avec des plats et entraînais les talons à gauche jusqu’au point de tendre ma cheville. Je ne savais pas à quoi m’attendre en venant ici. Je voulais faire cette voie plus que n’importe quelle autre voie que j’ai déjà faite, mais je savais aussi que ça irait si je ne réussissais pas.

Après 6 semaines de progression, je suis arrivée devant la voie le jeudi en me sentant loin de ma grimpe tant mentalement que physiquement, mais j’avais quand même envie de visualiser des nouvelles méthodes que j’avais trouvé. Quand j’ai quitté le sol, un groupe de personnes est apparu d’un trou dans le sol juste en dessous de la voie de façon inattendue. Mon esprit était partout et nulle part. J’ai bien grimpé jusqu’au dernier repos, j’ai atteint mon point le plus haut, puis j’ai pris la décision de ne pas lâcher. Je crois que je ne me suis jamais autant donné dans ma vie. Quelle journée bizarre mais je suis trop contente d’avoir grimpé sur cette ligne de rêve. »

Si vous voulez découvrir un peu plus cette ligne, voici une vidéo de la star américaine Jimmy Webb réalisant ce projet :